Impact des frais professionnels sur les impôts

Souvent classés dans la catégorie des charges connexes, les frais professionnels influencent le calcul des impôts, notamment ceux sur revenus en les réduisant. Cependant de nombreuses personnes se rendent compte que le pourcentage de réduction ne couvre pas vraiment les frais réellement engagés par le travailleur. Comment s’effectue le calcul? Est-il fiable?

Différentes charges professionnelles

Les frais professionnels ne sont rien d’autres que toutes les dépenses effectuées par le citoyen dans le cadre de l’exercice de sa fonction. C’est d’ailleurs bien expliqué sur le site européen de la défiscalisation. Sur ce site les catégories de frais professionnelles qui existent sont:

  • les frais de déplacement de la maison au lieu de fonction
  • les frais de restauration sur le lieu de travail
  • les tracasseries professionnelles, les frais de formation.

Option forfaitaire d’imposition

Le travailleur a la possibilité de demander une déduction forfaitaire de ses revenus pour calculer les impôts. Dans ce cas il sera déduit 10% de son salaire avant le calcul. Il n’aura qu’à remplir sa déclaration comme d’habitude. Dans le cas de la réduction forfaitaire, la déduction est au minimum de 426 euros, et au maximum 12183 euros.

Imposition sur frais réels

Elle est destinée aux individus qui estiment que la déduction forfaitaire ne couvre pas vraiment leurs charges réelles. Pour prétendre à ce système d’imposition, le travailleur doit avoir à l’esprit que:

  • la réduction sera basée sur les frais réels concernent tous les revenus salariaux
  • les dépenses effectuées doivent être indispensables à l’accomplissement des tâches
  • les frais engagés quelque soit leur nature doivent être justifiés.
  • les frais réels doivent être entièrement réglés avant de leur inclure dans le montant final réel.

Lors du dépôt du formulaire dans ce cas, le travailleur doit fournir:

  • le montant estimé des frais réels en prenant soin de détailler ces derniers dans un document en annexe
  • les copies des pièces justificatives des dépenses.

Faire des déclarations sur papier est presque dépassé. Tout se passe désormais en ligne surtout pour ceux qui disposent d’un accès internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *