Cumul de prêts immobilier, est-ce possible ?

Posséder son propre logement est le rêve de toute personne, mais la construction d’un logement nécessite un gros investissement. Le manque de financement étant le problème, pour y remédier, certaines banques proposent des prêts. L’on remarque plusieurs particuliers aimeraient cumuler lesdits prêts pour avoir un budget conséquent afin de mieux investir. Cela serait-il possible ? Réponse dans cet article.

Cumul de prêts immobilier, que faut-il retenir ?

L’envie de cumuler des prêts immobiliers provient du fait que le marché immobilier se porte bien. En effet, le marché immobilier ne cesse de s’accroitre et les taux d’intérêt pratiqués, sont relativement bas. Cependant, le cumul de prêts n’est faisable qu’à une seule condition : celle de ne pas dépasser le taux d’endettement prévue par la Loi. Rappelons que le seuil d’endettement à ne pas franchir est le tiers des revenus mensuels. Cependant il est rare de voir des particuliers avoir assez de marge après un premier prêt immobilier. Pour d’amples informations sur le sujet, le site compare immobilier vous serait utile. Il compare l’immobilier dans les zones intéressantes afin de permettre aux investisseurs de faire un meilleur choix.

Pour permettre alors aux investisseurs de pouvoir contourner cette barrière, une solution a été trouvée. La solution est celle du rachat de crédits immobilier. Ce système consiste à demander à une structure de racheter votre prêt et de vous proposer un nouveau contrat au taux du moment. Cela donne plusieurs avantages comme : une plus longue durée de paiement, un surplus de liquidité et des mensualités réduites. Néanmoins, pour mettre en place une telle opération, certaines conditions sont à respecter.

Une opération qui nécessite certaines précautions à prendre

Pour jouir d’un rachat de crédits, il faut prendre en compte deux aspects très importants. En premier lieu, il est important d’avoir une idée exacte des frais de formalités. Il faudra bien étudier ces frais pour ne pas payer une fortune.

Dans un second temps, étudier les possibilités de remboursement. Cela vous permet d’éviter le surendettement et surtout l’insolvabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *