Robotique et entreprise de demain

La notion d’usine connectée prend de plus en plus d’ampleur depuis quelques années. Les progrès enregistrés dans la robotique en sont les preuves palpables. La chaîne de production de l’entreprise du futur connaîtra donc une nouvelle forme de collaboration entre les hommes et les machines. Comment se passera cette révolution?

Unité de production 4.0, c’est quoi ?

Il s’agit d’une appellation générique des usines de demain qui seront composées en majorité de robots industriels (traditionnels) et collaboratifs. Pour en savoir plus sur ces entités qui sont flexibles et connectées, cliquez ici. Ces robots qui remplaceront l’homme ou l’aideront lors de tâches complexes permettront de gagner du temps, de limiter les risques d’accidents, et d’augmenter la productivité.

Le Président Emmanuel Macron lorsqu’il était Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique affirmait qu’il fallait remettre l’industrie au cœur de l’économie, et l’homme au cœur de l’industrie. L’absence de l’homme dans la chaîne de production, ne signifie pas forcément l’augmentation du taux de chômage, mais une utilisation extérieure orientée vers un meilleur ajout de valeurs.

Le choix des robots adéquats

De nombreuses études ont montré que les robots collaboratifs étaient meilleurs par rapports aux industriels ou traditionnels. Les robots collaboratifs permettent aux petites et moyennes entreprises de produire de façon flexible et sans prendre des risques énormes. Ils préservent également l’emploi car la présence humaine est nécessaire à leur bon fonctionnement. Ils sont simples à utiliser et ne nécessitent pas une formation d’utilisation particulière.

Les robots industriels avant leur utilisation ont besoin d’être protégés par des barrières dont la réalisation coûte chère. Ce qui n’est pas le cas des robots collaboratifs qui permettent en plus de gagner des surfaces de près de 30 à 40 % par rapport aux autres. Le robot collaboratif peut s’utiliser également sur de différents projets, ce qui n’est pas le cas des robots traditionnels qui sont souvent dédiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *